Le Printemps

- Beauté/ Bien - être

C'est le printemps

Oh, belle saison que tu es !

Bon… c’est vrai qu’en ce moment, tu te caches bien, mais nous ne doutons pas de ta renommée et de ta venue, très prochaine.

Le printemps rime avec beau temps (parfois), bourgeons, tenue plus légère, gaieté et balade au grand air !

Mais, ne t’y trompe pas cher lecteur…

Passer de l’hiver au printemps, n’est pas de tout repos ! Entre p’tits tracas, baisse de tonus, coup de froid et tout le tralala, ton organisme est mis à rude épreuve par ce changement de saison.

Alors, voici quelques conseils pour passer le cap de l’hiver et appréhender le printemps en toute sérénité.

C’est parti !

En premier lieu, sache qu’à l’approche du printemps, il y a une modification de notre métabolisme et une hausse des déséquilibres. Ainsi, nous sommes plus sujets aux rhumes en tout genre et autres p’tits tracas de la vie courante.

Tu te sens fatigué, le coup de mou s’annonce, tu traînes les pieds au saut du lit ?

Fatigue

C’est normal… Comme nous te le disions l’internaute, ton organisme est mis à l’épreuve par le changement de saison.

CANNELLE

Accroche- toi et attrape de la cannelle car c’est un « remède » tonique plus qu’efficace pour te donner un bon coup de fouet : dans tes desserts & dans tes infusions, tu peux en abuser !

Pense également à la cure de ginseng*, en teinture mère, tu n’as plus qu’à en prendre 25 gouttes matin et midi durant 1 à 2 semaines, et hop ! Effet garanti !

Petit aparté Ginseng* : Le Ginseng est une plante originaire de l’Asie, c’est une plante vivace qui est, à l’heure actuelle, très rare à l’état naturel. Il tire son nom du Grec « Pan » qui veut dire « tout » et « Akos » qui veut dire « remède ». Le Ginseng est une plante adaptogène qui contribue à augmenter la résistance de l’organisme au stress qu’il soit de nature biologique, physique ou chimique. (Contre indiqué en cas d’hypertension et de cancer). De préférence bio.

ginseng

Et pour définitivement venir à bout du coup de pompe qui te met le moral dans les chaussettes, tu peux aussi boire le matin, dans un grand verre d’eau fraîche, 1 à 2 c. à soupe de jus d’argousier (riche en vitamine C naturelle).

Il faut savoir que la vitamine C naturelle est 100% assimilable par l’organisme à contrario de la vitamine C artificielle qui est assimilable à 50% : p’tit clin d’œil messieurs/ dames.

argousier

 

Continuons avec un vieil adage, certes ancien, mais loin d’être désuet, « En avril ne te découvre pas d’un fil »…

Et oui…

Au printemps nous avons tendance à vouloir semer nos vêtements, sortir nos plus belles tenues estivales mais voilà…

Ce n’est pas encore l’été et lorsque le soleil (sacré farceur) décide de se cacher, c’est le coup de froid assuré !

Que faire pour venir à bout de ce coup de frais en deux temps, trois mouvements ?

C’est simple, fais-toi un jus de citron chaud ou bien un gargarisme avec une infusion concentrée de feuilles de ronce. A raison de 1c. à soupe pour 1 tasse, si tu as vraiment mal de gorge.

Et n’oublie pas, il ne sert à rien d’aller un peu trop vite en besogne !  Garde tes vêtements et attend mai pour faire ce qu’il te plait !

De même, au printemps, l’organisme a besoin de se décrasser, de prendre l’air, de se débarrasser de tous nos excès de l’hiver.

Certes, tu avais besoin de faire des réserves, en mode marmotte, pour survivre au terrible hiver, mais il est temps de se soulager de ce stockage, dorénavant, superflu.

Enclenche une p’tite cure de bouleau*, c’est le plus simple pour éliminer les toxines de l’hiver : Sur 3 semaines, 1 à 3 c. à soupe dans 1 verre d’eau au petit matin.

*P’tit aparté sur le bouleau : Le bouleau est réputé diurétique, il permet d’éliminer les déchets de l’organisme. Il possède des propriétés anti-inflammatoires et vous permet également d’avoir une peau éclatante.

jus de bouleau

Un autre petit conseil pour aborder le printemps avec fierté ?

De bonnes habitudes alimentaires, tu prendras : Adopte une hygiène de vie correcte, fais un bon p’tit déjeuner, le midi prend des féculents et des aliments à sucre lents en complément d’une autre protéine et d’autres légumes et pour finir, le soir venu, dîne léger !

C’est valable toute l’année

Pour bien conclure ce billet, comment parler du printemps sans évoquer les fameuses allergies ?

Rhume des foins, les yeux qui piquent, de l’eau translucide qui te coule gracieusement du nez, des éternuements à la pelle, bref la catastrophe …

rhume

Pour en venir à bout, souviens toi de la ronce*, file chez ton pharmacien et demande la en teinture mère !

*P’tit aparté sur la ronce : La ronce est la plante idéale pour les angines, les aphtes, les maux de gorge, le nez qui coule…

Et n’oublie pas cher(e) ami(e), prends l’air !

Sors, bouge ! Tes poumons te remercieront,  ton moral sera requinqué & tes jambes seront plus légères, une vraie gazelle !

En résumé, au printemps pense à :

  • La cannelle, en bâtons ou en poudre, c’est un vrai tonique,
  • La vitamine C naturelle, pour lutter contre la fatigue,
  • Au jus de bouleau pour le côté détox,
  • A la vitamine D, les premiers rayons de soleil de monsieur Le Printemps sont bons à prendre,
  • A la ronce, pour son effet astringent.

 

oiseaux

 

Pour aller plus loin :