9 remèdes de grand-mère pour traiter une bouche sèche

Vous devez passer un entretien d’embauche, ou un examen oral, et même si vous vous êtes bien préparé, le jour J, c’est le drame. Vous êtes nerveux, et les mots ne veulent pas sortir de votre bouche. Et pour cause ! Elle est désespérément sèche. Quelle sensation désagréable ! C’est plutôt fréquent en situation de stress, même si ce n’est pas la seule cause.

La xérostomie, ou le phénomène de bouche sèche, peut vite être un calvaire au quotidien. Vous rêvez de retrouver des sensations agréables en bouche ? Il est temps de mettre fin à votre problème, et nos astuces de grand-mère sont là pour vous soulager.

1.  Apprendre à mastiquer

Qui dit bouche sèche, dit dysfonctionnement des glandes salivaires. Le rôle de la mastication est de les stimuler. Pourquoi ? Pour commencer le processus de digestion. La salive contient des enzymes qui interviennent dans le découpage et l’assimilation des aliments. Vous le saviez ?

Alors bien sûr, vous n’allez pas mâcher dans le vide. Pas très fun, ni utile, car le système nerveux ne comprendrait pas la manœuvre ! Vous pouvez penser à mastiquer ces aliments, au fil de la journée, selon vos envies :

  • Gingembre frais ;
  • Feuille de menthe fraîche ;
  • Réglisse ;
  • Chewing-gum, sauf si vous êtes sujet à l’aérophagie ;
  • Autre bonbon (sans sucre, de préférence).

2. Rester hydraté

Une autre astuce pour éviter d’avoir la bouche sèche est tout simplement de vous hydrater. Vous savez, ce fameux conseil qui dit qu’il faut boire au moins 1,5 L par jour. Et vous, à combien vous en êtes ? Amusez-vous à compter, juste pour vérifier si votre intuition est la bonne !

On sait que lorsque la salive manque temporairement, boire de l’eau peut soulager la sensation de sécheresse. On a tous fait l’expérience d’un discours pendant un exposé, par exemple, ou une présentation professionnelle. Après notre passage, on a tout de suite envie de boire un grand verre d’eau. Eh bien allez-y, ça fait du bien, et votre bouche vous remerciera !

3.  Humidifier l’air ou la bouche directement

Quand on respire de l’air sec, donc peu chargé en humidité, on finit par avoir la bouche sèche. Une astuce de grand-mère toute simple est d’utiliser un humidificateur. En le plaçant dans une pièce où vous avez tendance à rester un certain temps, comme dans la chambre à coucher, l’air que vous allez respirer sera moins sec. Vous pourrez gagner en confort. Essayez, ce n’est pas grand-chose !

Méfiez-vous des sprays stimulateurs salivaires. Ils pourraient provoquer des effets secondaires, comme des maux de tête ou diarrhées, chez 10% des patients. Pas vraiment intéressant, donc.

4.  Manger des aliments riches en eau

Rester hydraté passe aussi par l’alimentation ! Eh oui, on en parle pas mal en été, pour le côté rafraîchissant de certains fruits et légumes frais par exemple. C’est un bon moyen de lutter contre les désagréments de la bouche sèche. Vous avez vraiment l’embarras du choix, il n’y a plus qu’à faire son marché :

  • Concombre ;
  • Tomate ;
  • Melon ;
  • Pastèque ;
  • Courgette ;
  • Agrumes…

5. Éviter certains aliments

À l’inverse, les aliments riches en sel sont à proscrire. En effet, le sel absorbe l’eau, donc si vous avez tendance à être nerveux, pensez-y ! Évitez aussi les boissons à base de caféine (café, thé et certains sodas gazeux). Ils peuvent être aussi assez acides. Ça impacte directement la production de salive.

Attention aussi aux aliments très épicés. Ils favorisent les irritations de la sphère buccale, ce qui ajoute à l’inconfort de la bouche sèche.

6. Boire des infusions de plantes

Le Dr Laure Martinat, anesthésiste-réanimateur, vous conseille déjà de mettre de côté le jaborandi. Cette plante parfois mise en avant pour traiter la bouche sèche contient de la pilocarpine, une molécule qui présente de nombreux effets secondaires. Elle est même particulièrement déconseillée en cas de glaucome.

En revanche, vous pouvez sans problème vous tourner vers la sauge officinale, par exemple, ou la camomille. L’agence européenne du médicament reconnaît notamment l’efficacité de la première dans la stimulation des glandes salivaires, entre autres propriétés.

Vous pouvez préparer une infusion avec 1 à 3g de feuilles séchées de sauge ou de camomille dans 150mL d’eau bouillante, pendant 5 à 10 minutes. Vous pouvez la boire plusieurs fois dans la journée. Effet détente garanti, et comme elles sont anti-inflammatoires, elles peuvent soulager les irritations dues à une bouche asséchée.

7. Bain de bouche au bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude a de nombreuses vertus. Entre autres, cette capacité à réduire les bactéries, notamment présentes dans la bouche, est déjà intéressante contre la mauvaise haleine. Mais c’est un vrai allié pour la santé bucco-dentaire car il est peu agressif, donc les bonnes bactéries seront moins perturbées qu’avec des mélanges trop chimiques.

La recette de grand-mère ? Diluez une cuillère à café de cette poudre blanche dans un demi-verre d’eau, après votre brossage de dents. Un petit gargarisme pour que toute la bouche en profite, et le tour est joué !

8. Respirer par le nez

On a tous testé, parfois malgré nous. Quand on est enrhumé, ou pendant un footing, on a parfois tendance à respirer par la bouche. Effet bouche sèche assuré ! La solution est simple. Entraînez-vous, lorsque c’est possible, à fermer la bouche, et à inspirer par le nez, et expirer par la bouche. C’est le cycle “normal” de respiration. Et si vous avez les sinus encombrés, pensez à nos astuces naturelles pour les déboucher !

9. Arrêter le tabac

Vous connaissez évidemment les méfaits du tabac sur la santé, de façon générale. Mais saviez-vous qu’il avait aussi un impact sur l’assèchement de la bouche ? Fumer une cigarette c’est un peu comme si vous désactiviez la production de salive. C’est ce qu’affirme le Centre dentaire Pierrelaye, qui conseille donc de limiter, ou dans le meilleur des cas, d’arrêter de fumer, pour peut-être régler votre problème.

Pour finir

C’est sûr, avoir la bouche sèche est très inconfortable. Essayez une ou plusieurs de nos astuces de grand-mère pour traiter votre problème. Mais s’il persiste, c’est peut-être parce qu’il y a une cause plus difficile à traiter que les épisodes de stress ponctuels. Dans ce cas, votre médecin ou votre dentiste peut être un grand secours pour identifier le problème et vous soulager. Et vous pourrez enfin croquer la vie à pleine bouche bien hydratée !

Dernières astuces

7 trucs et astuces pour bien ranger son bois de chauffage

Vous êtes novice concernant le séchage, le stockage et...

Astuces pour bien consommer la Deglet Nour, la reine des dattes

La Deglet Nour, souvent surnommée la "reine des dattes",...

Croûtes du Cuir Chevelu : nos 7 (Super) Remèdes de Grand-mère

Elles ne sont pas esthétiques, elles sont irritantes, désagréables...

S'inscrire
S'inscire

Rejoignez notre Newsletter

Les derniers articles contenant nos astuces et remèdes de Grand-Mères naturels et efficace directement dans votre boite mail!
close-link