Nez bouché : 9 remèdes de grand-mère pour le déboucher efficacement et naturellement

Ça y est, vous l’avez attrapé. Nez bouché, bouche ouverte pour ne pas suffoquer… C’est un classique. Que ce soit à l’arrivée de l’hiver, ou en plein été, avec la climatisation, on échappe rarement au rhume, ou autre affection ORL. On peut même y avoir droit jusqu’à 4 fois par an pour certains d’entre nous !

Heureusement, ce n’est généralement pas très grave, et il faut laisser le temps à votre système immunitaire de faire son boulot pour combattre le virus. Mais en attendant, vous rêvez de retrouver une respiration fluide ? Grâce à nos remèdes de grand-mère, vous allez bientôt pouvoir apprécier l’odeur de votre café du matin, ou de l’herbe fraîchement coupée dans le jardin !

1. Le spray nasal à l’eau de mer

C’est la star des décongestionnants ! On utilise aussi parfois du sérum physiologique, moins riche en minéraux, mais l’idée est la même. Quand vous avez le nez bouché, c’est généralement à cause d’un virus qui a profité d’un moment de faiblesse de la muqueuse nasale pour s’installer. Bonjour l’inflammation, l’irritation, et la formation de mucus en guise de défense contre l’ennemi. La totale !

Pour apaiser les muqueuses, il faut nettoyer le conduit nasal pour permettre l’évacuation du mucus. Vous pouvez préparer vous-même une solution semblable à l’eau de mer. Elle est hypertonique, car plus salée que l’eau de notre organisme. Comme le sel attire l’eau, cette solution a pour effet de désengorger les cellules obstruées. Pour cela, mélangez neuf grammes de gros sel à un litre d’eau bouillante.

Il n’y a plus qu’à vous munir d’une poire nasale, et injecter la solution dans une narine pour la déboucher.

2. L’inhalation d’eucalyptus

Le principe de l’inhalation est de créer un petit hammam à domicile pour votre nez. Prenez votre bol préféré pour le petit déjeuner. Remplissez-le d’eau très chaude, et ajoutez-y une à deux gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus de la variété globulus. Attention, elle est déconseillée si vous êtes asthmatique. Il vous manque juste une serviette à mettre sur la tête, au-dessus du bol.

Et là, respirez ! Doucement. Profondément. C’est votre moment de détente privilégié dans cette folle journée rendue épuisante par votre nez bouché. Au bout d’une quinzaine de minutes maximum, vous devriez voir des effets. Recommencez 2 à 3 fois par jour si nécessaire.

3. La tisane de thym

tisane contre nez bouché

Dans le registre du “moment détente” grâce à un remède de grand-mère naturel, il y a les infusions aux plantes. Le thym est excellent dans ce domaine grâce à ses propriétés antivirales. Amis du sud, pensez à aller faire un tour dans la garrigue au printemps pour récolter quelques brins de thym sauvage pour le faire sécher !

C’est bon ? Vous l’avez ? Alors c’est le moment de le faire infuser dans de l’eau bouillante. Ne dépassez pas trois tasses par jour pour éviter de surcharger le foie.

4. Boire beaucoup d’eau

Votre nez bouché est obstrué par du mucus. C’est cette substance qui est produite suite à la réaction inflammatoire, pour éliminer les toxines. Elle est pâteuse, collante, bref, on ne vous fait pas un dessin ! Comment faire en sorte de déboucher vos narines ? Une solution simple et profitable à tout votre organisme est tout simplement de bien vous hydrater. Cela permettra de fluidifier le mucus et de faciliter son écoulement.

5. La douche chaude

Vous commencez à deviner que beaucoup de remèdes de grand-mère pour déboucher votre nez passent par l’utilisation de deux éléments incontournables : l’eau, et la chaleur. La solution suivante est donc tout à fait logique. Prendre une douche chaude détend non seulement l’ensemble du corps mais ici ce qui nous intéresse ce sont les muscles du visage, et les sinus. La vapeur d’eau va avoir un effet vasodilatateur qui peut libérer votre nez encombré. Vous allez sortir de la douche détendu, et plus léger qu’en y entrant. Ce n’est pas beau ça !

6. L’huile de moutarde

Et si on passait en cuisine maintenant ? Oui, pour se déboucher le nez, on peut tout à fait utiliser des ingrédients qui vont normalement dans notre assiette. Ici, on vous propose de tirer parti des caractéristiques de ce condiment épicé qui, comme le veut l’expression, peut vite “monter au nez”. Et pour cause. L’huile de moutarde est produite à partir de la dégradation de la sinigrine, contenue dans les graines de la plante. Respirer cette huile entraîne ensuite la stimulation des récepteurs à la chaleur au niveau des muqueuses. Et souvenez-vous, la chaleur est l’amie de votre nez bouché !

7. Peler un oignon

Il vous faut un volontaire pour éplucher les oignons qui vont agrémenter votre bon petit plat ce soir ? Non, ne déléguez pas ! Cette tâche un peu ingrate de la recette va vous rendre service, pour une fois. Lorsqu’il est coupé, l’oignon libère un composé sulfuré. C’est lui qui fait pleurer même le plus costaud des durs à cuire. Et c’est justement ce qui va vous soulager ! Quand on pleure, en général, cela entraîne un raz-de-marée au niveau du nez, et le mucus prisonnier finit par se fluidifier et s’évacuer.

Préparer le repas tout en débouchant son nez, quoi de mieux pour attaquer la soirée ?

8. L’homéopathie

homéopathie nez bouché

Parmi les solutions naturelles les plus plébiscitées, il y a l’homéopathie. Il existe des formules adaptées pour votre problème de nez bouché. Alors si vous voulez essayer, demandez à votre pharmacien les granules suivants :

  • Belladonna, en 9 CH, à prendre par 3 granules, trois fois par jour, en dehors des repas (idéalement un quart d’heure avant) ;
  • Sambucus nigra en 5CH, à prendre de la même manière.

Ces deux dosages de plantes vont permettre de lutter contre l’inflammation de la muqueuse nasale.

9. L’orgasme

On vous donne une dernière astuce surprenante pour la route. Figurez-vous qu’une étude menée par l’équipe du chercheur Olcay Cem Bulut a été publiée en janvier 2021 au sujet de l’effet de l’orgasme sur le débouchage du nez. Non, ce n’est pas une blague ! Ils ont même obtenu un prix Ig Nobel, le prix Nobel version “amusante”, mais pas moins sérieuse !

Ce serait dû à la stimulation du corps et à l’excitation sexuelle qui, menant à l’orgasme, soulagerait (temporairement) le nez bouché. Vous savez ce qu’il vous reste à faire ? Dites-donc, elle en sait des trucs, grand-mère !

Conclusion

Vous voilà paré pour redonner de l’air à votre nez bouché. Nos astuces naturelles de grand-mère sont imparables, et vous allez forcément trouver votre bonheur pour prendre soin de votre nez, et de vous, par la même occasion.

Dernières astuces

Impatience dans les Jambes : 8 Remèdes de Grand-mère Naturels

Sujet de plaisanterie pour certains, source de souffrance pour...

Mycose à l’Ongle du Pied : 12 Remèdes de Grand-mère Efficaces !

Horreur, malheur ! Une mycose de l'ongle vient s'installer...

Brûlures d’Estomac : 10 Remèdes de Grand-mère pour se Soulager

Vous avez profité d'un bon repas, mais une chose...

9 Astuces et Recettes de Grand-mère Contre l’Algodystrophie

L'algodystrophie, ou algoneurodystrophie, un nom aussi complexe que le...

S'inscrire
S'inscire

Rejoignez notre Newsletter

Les derniers articles contenant nos astuces et remèdes de Grand-Mères naturels et efficace directement dans votre boite mail!
close-link